dimanche 6 octobre 2013

2 interpellations musclées lors du Rosaire pour la vie de SOS Tout-Petits - Samedi 5 octobre 2013 (1)

Le rosaire pour la vie du mouvement SOS Tout-Petits du mois d'octobre a eu lieu à 10h30 près de la maternité Port Royal à l'angle de l'avenue de l'Observatoire et du boulevard Montparnasse face au RER Port Royal.

Après trois ans de manifestations mouvementées à proximité de l'Hôpital Tenon dans le 20e arrondissement de Paris, STP s'est déplacé devant la maternité Port Royal qui pratique des avortements d'enfants. Les objectifs en terme d'IVG sont clairement affichés sur le site de l'hôpital Cochin - Port Royal à la page du planning familial. Le planning familial déclare l'interruption d'environ 2 2OO grossesses par an effectuée dans cette maternité.

Malgré un effectif réduit, le petit groupe de manifestants pro-vie fait toujours autant impression sur les passants et suscite des réactions chez les pro-avortements qui organisent, plus ou moins spontanément, des contre-manifestations. Ainsi, durant la matinée, les membres de STP ont subi deux agressions. L'une, de la part d'un petit groupe d'antifa, Front de Gauche, etc... se trouvant au-delà du périmètre protégé. Il fut immédiatement refoulé par les forces de l'ordre. L'autre, concerne un homme et une femme qui ont déployé une banderole : "Jésus nique ta maman ; Faites l'amour pas la prière !" au nez des forces de l'ordre. Ils furent interpellés de façon particulièrement musclée avec une déculotté pour le contre-manifestant et un peu plus d'égards pour la femme qui criait : "Jésus est un vrai dégueulasse, un salopard!" et "Jésus, on t'encule!"


Voir toutes les pages de ce reportage : (1) ; (2) ; (3) ; (4)













Voir toutes les pages de ce reportage : (1) ; (2) ; (3) ; (4)

2 commentaires:

  1. Bonjour Anne,
    Et merci pour ce reportage et témoignage d'une très haute qualité...

    RépondreSupprimer